Le développement
Retour

Les offres de pratique

Handball à 4

Le Hand à 4

Le Hand à 4 est né d’une préoccupation de la gestion des effectifs et des contraintes des espaces d’évolution rencontrées dans les mondes scolaire et fédéral. Il s’agit d’une forme de pratique issue de l’activité sociale de référence qu’est le Handball à 7, dans laquelle nous retrouvons l’ensemble des bases fondamentales permettant de faire vivre “une tranche de vie de handballeur*”, tout particulièrement pour les 9-15 ans.

Le pratiquant y retrouve :

  • Une cible à attaquer et à défendre
  • Des cibles protégées par des gardiens de but (GB) et un espace qui leur est dédié (la zone)
  • Un jeu à la main avec ballon de taille adaptée
  • La présence d’adversaires
  • La présence de partenaires
  • Différents rôles à jouer

 

LES INTÉRÊTS DU “HAND À 4’’

Le hand à 4 (3 joueurs de champ + 1 gardien de but) présente de nombreux intérêts et sa pratique, en milieu scolaire et en club, devra permettre de :

  • Faciliter la gestion d’un grand nombre de joueurs et d’élèves (jusqu’à 30)
  • Moduler les formes de “groupements” sur différents terrains (groupement/typologie de niveaux, de besoins...)
  • Gérer les hétérogénéités : sexes, rapports de forces, niveaux de jeux
  • Favoriser une activité rapide pour tous du fait des effectifs réduits
  • Placer les joueurs dans des rôles sociaux multiples (arbitre, chronométreur, coach et observateur)
  • Trouver des aménagements facilitant l’expression individuelle et/ou collective
  • Proposer des aménagements en réponse aux besoins du joueur

 

Les différents rôles moteurs et sociaux, vécus plus souvent grâce à la multiplication des temps et des espaces de jeu, permettent aux joueurs de pouvoir éprouver différentes responsabilités, il leur faudra assumer les décisions prises individuellement et/ou collectivement en tant que joueurs, arbitres ou coach.

Le Hand à 4 favorise la formation à l’autonomie en les rendant tous acteurs lors des séances, dans la perspective de permettre à ces jeunes joueurs d’atteindre leur plus haut niveau de compétences décisionnelles, motrices et sociales afin de les mettre au service du projet collectif : le gain de la rencontre.

Enfin la gestion des aménagements permet d’appréhender la mixité au sein du groupe plus aisément, afin de viser les principes d’égalité filles/garçons en permettant à chacune et chacun d’accéder aux mêmes chances de réussite et de participer au mieux vivre ensemble