ACCUEIL > L'excellence sportive > Actualités haut-niveau > ZOOM SUR... DIANKENBA NIANH
L'excellence sportive
Retour

Actualités haut-niveau

ZOOM SUR... DIANKENBA NIANH

Diankenba Nianh

 Ancienne joueuse du Pôle Espoirs Féminin de la Ligue du Centre de Handball.

 

Bonjour Diankenba, peux-tu s'il te plait te présenter pour nos lecteurs ?

 

Je m’appelle Diankenba Nianh, j’ai 18 ans et je suis née le 14/02/1996 à Vierzon (18000). Je suis française d’origine Guinéenne. Mes deux parents sont Guinéens.

 

Quelle est ta devise dans la vie ?

 

Ma devise dans la vie est « Sans travail, le talent n’est rien ».

 

 

Quel est ton parcours handballistique ?

 

J’ai commencé le handball à 11 ans au HBC Bourges en moins de 12 ans, j’ai continué en moins de 14, puis en moins de 17 départemental.

J’étais également à cette période en Sélection Départementale avec le comité du Cher et par la suite j’ai été sélectionnée lors des Interdépartementaux en Equipe Régionale de la Ligue du Centre.

J’ai intégré le Pôle d’Orléans en seconde tout en évoluant en Nationale 3 au HBC Bourges pendant 1 an puis à l’Eglantine Vierzon Handball toujours en National 3.

Pour mon année de terminale, je suis partie en National 2 à Fleury-les-Aubrais.

J’ai intégré cette année le Centre de Formation du Fleury Loiret handball et je joue en nationale 1 car nous sommes montées l’année dernière.

Parallèlement à mes années de Pôle, j’ai progressivement intégré l'Equipe de France Jeunes (moins de 18 ans).

 

Diankenba a effectué cet été toute la préparation pour le Championnat du Monde avec l'Equipe de France Jeunes mais une blessure quelques jours avant le départ l'a empêchée de prendre part à cette compétition.

 

 

Quelles ont été tes motivations pour tenter le concours d'entrée au Pôle d’Orléans ?

 

Au départ j’avais peur de tenter le Pôle, je ne me sentais pas capable. Après m’être renseignée, je me suis dit pourquoi ne pas tenter et Jonathan (responsable du pôle) m’a aidée à me décider.

 

Quelles sont, selon toi, les qualités primordiales pour être en structure d'accès au Haut Niveau ?

 

Pour moi les qualités primordiales sont :

Le mental ;

La combativité ;

La persévérance.  

Qui sont tes joueurs ou joueuses préférés ? 

 

Alexandrina Cabral Barbosa du club du Fleury Loiret Handball.

Je la vois évoluer au quotidien et j’aime sa façon de jouer et de percevoir le jeu.

 

 

 

Quels sentiments as-tu ressentis lorsque tu as enfilé pour la première fois le maillot de l'Equipe de France Jeunes et que tu as chanté la Marseillaise ?

 

C’était inexplicable comme sensation, j’avais les larmes aux yeux, et j’étais fière de jouer pour la France et pour mes proches.

 

 

  

Et tes parents, ils en ont pensé quoi ?

 

Ils étaient fiers de moi car ils m’ont toujours encouragée et suivie dans mon projet.

 

Comment fais-tu pour allier autant d’entraînements et de compétitions et être performante à l’école ?

 

 

J’ai parfois du mal à concilier les deux (rires), mais il faut simplement être organisé.

  

 

Diankenba a brillamment obtenu son baccalauréat (Economie et Sociale) en juillet 2014 (comme les six autres joueuses du pôle étant en terminale au Lycée Benjamin Franklin). Elle continue ses études en BTS (Brevet Technicien Supérieur) Management des Unités Commerciales.

 

Qu'est-ce que le Pôle t'a apporté en tant qu'handballeuse mais également en tant qu'individu ? 

Au niveau du handball, le pôle m’a permis de développer mon potentiel. Si on compare ma première année et ma dernière année, on voit nettement la différence même si j’ai encore une grande marge de progression.

 

D’un point de vue plus personnel ça m’a fait grandir. Ce n’était pas facile pour moi au début d’être loin de ma famille car c’était la première fois que je les quittais. Cependant tout s’est très bien passé et j’ai fait de très belles rencontres.

 

Que dirais tu aux jeunes filles qui se demandent si elles doivent tenter le concours d'entrée au Pôle?

 

C’est une chance, il faut la saisir. Même si on ne se sent pas capable, et qu’on n’a pas confiance en soi il faut le tenter car c’est une belle opportunité.

 

 

Aujourd'hui, tu es au Centre de Formation du Club Professionnel du Fleury Loiret Handball, peux-tu nous présenter rapidement comment se passent tes journées ?

J’ai des horaires aménagés. Le matin, j’ai musculation à 7H30.

Ensuite je vais en cours jusqu’à 16h et après j’effectue mon entraînement de Handball.

Le soir, je rentre chez moi dans mon appartement en collocation avec trois coéquipières.

 

Dernière question, si tu avais un seul souvenir à te remémorer du Pôle, ce serait lequel ?

 

Il y en a trois qui me viennent à l’esprit :

- La victoire d’un but contre le Pôle de Strasbourg lors de mes premiers Interpoles.

 - Notre première place lors des derniers Interpoles de Zone en juin 2014.

 

Chaque zone organise la compétition Interpoles. Le pôle de la ligue du Centre se situe dans la Zone Sud Ouest avec l’Aquitaine (Talence), le Limousin (Saint Junien), Midi-Pyrénées (Toulouse), le Poitou-Charentes (Angoulême), et l'Ile de France (Châtenay-Malabry)

 

 - Et enfin toutes les belles rencontres que j'ai pu effectuer, des personnes avec lesquelles je suis toujours en contact au quotidien.

 

Question bonus : question posée par Jonathan Mouton, responsable du Pôle Espoirs de la ligue du Centre :

Bonjour Diankenba, j'aurais plein de question à te poser mais la plus importante qui me vient est : quand est-ce que les petites soeurs Nianh arrivent au Pôle ? 

 

Bientôt, bientôt… (Eclat de rires)

 

Un dernier petit mot ?

 

Merci à Jonathan et Delphine (Delphine Huard, adjointe au Pôle Espoirs) d’avoir cru en moi, et de m’avoir montré ce que j’étais capable de faire.

Merci également à toutes les personnes qui m'ont permis de débuter le handball, je pense notamment à Eveline et François Esquerre, mes premiers entraîneurs au HBC Bourges et à mon instituteur de CE2 à l'école Marcel Plaisant à Bourges, Monsieur Massacrier.

 

 

Merci à Diankenba Nianh. Nous lui souhaitons bon courage pour obtenir son BTS, pour continuer son parcours avec l’Equipe de France Juniors (moins de 20 ans) et devenir une joueuse professionnelle.

 

Plein de réussite dans ses projets !